Blog

Dentistes en burn-out 3/3 : après la pluie

Dentistes en burn-out 3/3 : après la pluie

Julie est née à la Réunion.
À 18 ans, elle a envie de décou­vrir le reste du monde et quitte son île pour venir étudi­er à Toulouse. Après ses études de chirurgie den­taire et 2 ans d’ac­tiv­ité en cab­i­net mutu­al­iste, elle s’envole pour le Québec.

Dentistes en burn-out 2/3 : au fond de l’abîme

Dentistes en burn-out 2/3 : au fond de l’abîme

Julie est née à la Réunion.
À 18 ans, elle a envie de décou­vrir le reste du monde et quitte son île pour venir étudi­er à Toulouse. Après ses études de chirurgie den­taire et 2 ans d’ac­tiv­ité en cab­i­net mutu­al­iste, elle s’envole pour le Québec.

#55 Une journée avec Océan dentiste

#55 Une journée avec Océan dentiste

Océan den­tiste, c’est un pro­jet un peu fou, crée il y a 6 ans par le Dr Antoine Gloanec et sa com­pagne Chloé Gautier.
Océan den­tiste, ce sont des mis­sions de préven­tion à bord d’un cata­ma­ran, le cas­tor, sur lequel est instal­lé un cab­i­net dentaire.

Dentistes en burn-out 1/3 : les prémices

Dentistes en burn-out 1/3 : les prémices

Julie est née à la Réunion.
À 18 ans, elle a envie de décou­vrir le reste du monde et quitte son île pour venir étudi­er à Toulouse. Après ses études de chirurgie den­taire et 2 ans d’ac­tiv­ité en cab­i­net mutu­al­iste, elle s’envole pour le Québec.

#52 Pr Jean-Noël Vergnes : à la recherche de l’empathie

#52 Pr Jean-Noël Vergnes : à la recherche de l’empathie

Peut-on pro­gress­er en empathie ? Est-ce que l’empathie se mesure ? Est-ce que ça fait par­tie de l’in­née ou de l’acquis ?
Mais finale­ment, c’est quoi l’empathie ? C’est la capac­ité de com­pren­dre le monde intérieur de l’autre… Pas si simple !

#51 Dr Charles Faroche : améliorer la prise en charge de nos séniors

#51 Dr Charles Faroche : améliorer la prise en charge de nos séniors

Ne nous voilons pas la face, la san­té buc­co-den­taire de nos séniors et par­ti­c­ulière­ment de ceux en Ehpad ou en sit­u­a­tion de dépen­dance est plus que préoc­cu­pante. Pénurie en den­tistes, allonge­ment de la durée de vie, poly­patholo­gie, manque de val­ori­sa­tion des soins, autant de fac­teurs favorisants cette problématique.